Yam Pouiré signifie: « partage d’idées, de connaissances et de savoir »

Ce nom révèle exactement ce que nous désirons atteindre: un partage continuel et confiant avec les autochtones en vue d’un développement durable, librement choisi selon les besoins effectifs du terrain.

Politiquement et confessionnellement neutre, notre association s’inspire de l’éthique d’Albert Schweitzer. Elle soutient de petites organisations locales déjà existantes et vient directement en aide à tous les habitants des villages, enfants et adultes, du Burkina Faso.

Un partenariat efficace avec les paysans de l’Association Burkina Vert qui oeuvrent dans le nord du pays ainsi qu’une solidarité constante avec trois villages indépendants et l’Association féminine Song Taaba dans le centre du pays constituent l’essentiel de nos activités.

L’idée de base consiste à ne pas éparpiller nos forces, mais à aider concrètement quelques villages en soutenant des projets locaux globaux. Pour nous, il est essentiel que ce soient les habitants qui définissent leurs besoins et qu’ils s’impliquent dans la réalisation des projets.

L’appui à un développement durable permettant d’accéder à l’autosuffisance est le meilleur moyen de développer les ressources existentielles d’un village et de lutter contre l’exode des jeunes vers les grandes villes.

Essentiel aussi à nos yeux: pour tous les projets mis en place, une formation adaptée est donnée aux populations concernées et un comité local élu est mis en place pour en assurer la pérennité

La totalité des dons que nous recevons est affectée à nos projets de développement. Les voyages et tous les frais administratifs sont supportés par les membres du comité, seuls les frais bancaires sont à la charge de  la caisse de l’association.

Nous sommes reconnus en tant qu’association d’utilité publique par le Canton de Zurich et sommes ainsi exonérés d’impôts.